EconomyGovernment

Union Africaine: 44 Pays Africains Signent les Accords de Kigali pour le Marché de Libre Echange

March 28, 2018

Kigali, Mars 2018

Quarante quatre pays membres de l’Union Africains ont signé à Kigali l’Accord de Libre Echange dit CFTA/Continental Free Trade Area et 27 d’entre eux ont signé l’Accord de Libre Circulation des Personnes et des Biens.

Le rêve africain se réalise enfin, s’est exclamé Moussa Faki Mahamat, le Président de la Commission de l’Union Africaine relevant en passant des tentatives non réussies de réaliser un accord de libre échange entre pays africains en Mai 1963 à Addis Abbeba, Juin 1991 à Abuja et Durban en juillet 2002.

“Ce jour est une date historique. Kigali en ce mois de Mars marque un pas dans notre quête de l’intégration africaine”, a-t-il dit.

Avant le vote de la résolution de signature des accords de mise sur pied de la Zone Continentale Africaine de Libre Echange, Moussa Faki Mahamat a annoncé que quarante pays ont accepté de signer ces Accords et que vingt d’entre eux se sont engagés aux Accords de Libre Circulation des personnes.

Dans leur huis clos, ils étaient 30 chefs d’Etat et de Gouvernement qui s’étaient engagés à signer les accords de CFTA. Au cours de la signature solennelle, ils sont passés à 44.

Au cours de cette cérémonie, il était question de signer les Accords de Libre échange CFTA, ceux de la Libre Circulation des Personnes et La Déclaration de Kigali. Sur cette dernière, quarante trois Chefs d’Etat et de Gouvernement et Représentants des Guvernement africains y ont apposé leurs signatures.

La cérémonie était dirigée par Namira Negm, Chef du Service Juridique de la commussion de l’Union Africaine. Le Président nigérien, Muhamadou Issouffou, principal artisan de cette idée de CFTA, a été le premier à signer ces accords et suivi par son homologue rwandais Paul Kagame et président en exercice de l’Union Africaine.

Certains pays se sont retenus de signer les Accords de Libre circulation des personnes dont Djibouti, Ghana, Tunisie, RASD, Algérie, Iles du Cap Vert, Libye, Iles Maurice, ethiopie et l’Egypte.

Les pays de la région des Grands lacs étaient représentés par leurs ministres et ont apposé leurs signatures sur les trois Accords sauf le Burundi très absent à la fête.

Outre le Burundi, le Nigéria, la Guinée Bissau, Sierra Leone et l’Erythrée n’ont pas signé les accords.

Ainsi l’Afrique voit-elle le bout du tunnel.
“Par ce CFTA, nous nous engageons a revaloriser les Africains et à leur donner les myens d’amélioration de leurs conditions de vie, qu’ils soient fermiers, hommes d’affaires , jeunes et femmes”, a dit Paul Kagame, Président en exercice de l’Union Africaine qui a annoncé des démarches diplomatiques de conviction des Etats africains restants pour qu’ils signent les accords.

@Source: Igihe